Langues chinoises : les langues parlées en Chine

Ce tableau présente l'ensemble des langues spécifiquement utilisées en Chine en dehors du mandarin et du cantonais.

Langues chinoises : les langues parlées en Chine

Langue Précisions Minorité Région principale Famille linguistique Sous-famille
ai-cham Langue parlée à 6 tons Guizhou tai-kadai tai
bisu Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
biyo Langue parlée à 6 tons Hani Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
Cao Miao Langue parlée à 6 tons Miao Guizhou tai-kadai kam-tai
choni Dialectes : hbrugchu et kham. Dialectes et langages relatifs : dpari, rebkong, wayen, horke Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
cun Langue parlée à 10 tons. 40% de similarités avec le hlai Han Hainan tai-kadai kadai
Darang Deng Langue parlée à 4 tons Hainan sino-tibétain tibéto-birman
drung Langue parlée à 3 tons. Dialectes : rivière Nu, rivière Dulong Nu Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
Dzao Min Langue parlée non intelligible avec les autres langues miéniques. 61% de similarités avec le iu mien, 59% avec le kim mun et 58% avec le biao-jiao mien Yao Guangdong hmong-mien miénique
ersu Dialectes : ersu (oriental), duoxu (central), lisu (occidental). Cette langue utilise un système pictographique dans lequel les couleurs sont utilisées pour indiquer des notes d'expressivité. Sichuan sino-tibétain tibéto-birman
evenki Dialectes : haila'er, aoluguya, chenba'erhui, morigele, huihe. Possède grammaire, dictionnaires et diffusion médiatique (radio et télévision). Ewenki Mongolie intérieure altaique tungouse
gan (langue) Dialectes : chang-jing, yi-liu, ji-cha, fuguang, ying-yi. Jiangxi sino-tibétain chinois
Geman Deng Langue parlée à 4 tons Tibet sino-tibétain tibéto-birman
groma Tibet sino-tibétain tibéto-birman
guanyinqiao Le jiarong occidental et nordique ont 60% de similarités lexicales avec cette langue. Similarités phonologiques et lexicales avec le tibétain, mais plus proche grammaticalement du pumi et du qiang. Sichuan sino-tibétain tibéto-birman
guiqiong Langue parlée à 4 tons Sichuan sino-tibétain tibéto-birman
hakka Guangdong sino-tibétain chinois
hlai Se divise en cinq groupes : ha li, meifu li, qi li, li locaux et detou li. Certaines variétés classées comme dialectes pourraient être des langues à part entière.Le hlai possède une transcription officielle en caractères romains. Li Hainan tai-kadai -
honi Hani Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
horpa Langue parlée non-tonale. Dialectes : daofu, geshiza Sichuan sino-tibétain tibéto-birman
Ili Turki Emprunts a l'arabe, au perse, au chinois et au russe Xinjiang altaique turc
Iu Mien Langue parlée à 7 tons Yunnan hmong-mien miénique
jiamao Hainan tai-kadai hlai
jinyu Shanxi sino-tibétain chinois
mak Dialectes : mak, chi, ching, hwa, lyo. Buyei Guizhou tai-kadai tai
mandchou Langue parlée aujourd'hui presque éteinte. Ne connaît ni l'article défini, ni genres grammaticaux. Langue écrite de 24 caractères primitifs, dont 6 voyelles et 18 consonnes dès le 16ème siècle. Mandchous Heilongjiang altaique tungouses
maonan Langue parlée à 6 tons. Diffusée sur des programmes radio locaux. Maonan Guangxi tai-kadai tai
Min Bei Fujian sino-tibétain chinois
mulam Les dialectes du mulam présentent une similarité lexicale de 65% avec le dong. Une grammaire et des émissions de radio existent en mulam. Guizhou tai-kadai tai
muya Guizhou sino-tibétain tibéto-birman
namuyi Langue parlée à 4 tons. Dialectes : namuyi de l'est, namuyi de l'ouest. Tibétains Sichuan sino-tibétain tibéto-birman
nusu Langue parlée à 4 tons. Comporte des emprunts au lisu, au chinois et au birman. Dialectes : nusu du nord (wawa-kongtong), lusu du sud (guike-puluo) et nusu central (zhizhiluo-laomudeng). Ces 3 dialectes ne sont pas entierement intelligibles entre eux. Nu Yunnan sino-tibétain tibéto-birman
oroqen Des programmes radio existent en oroqen. Oroqen Heilongjiang altaique tungouse
pa di Langue tonale parlée tai-kadai kam-tai
t'en Blang Guizhou tai-kadai tai
U (langue) Yunnan austro-asiatique
xiang Se situe linguistiquement entre le mandarin et le wu, partiellement intelligibles entre eux. Il n'existe pas de forme écrite. Dialectes : changyi, luoshao jishu. Hunan sino-tibétain chinois

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+27 000 fans).
Dernière modification le 25/09/2011