SUIVEZ-NOUS :
S'identifier  |  Créer un compte

Rituels de naissance

Rituels de naissance

En tant que premier rite d'une vie, les rituels de naissance consistent en une série de cérémonies comportant des prières pour un fils, pour la protection du foetus, pour l'accouchement ainsi que celles des trois matins, du premier mois, des premiers cent jours et de l'année complète de vie du bébé.

Il existe dans les croyances populaires chinoises trois manières de prier pour avoir un fils: tout d'abord, on invoque les dieux pour qu'ils nous accordent un fils, c'est-à-dire que l'on offre des sacrifices aux dieux chargés de la naissance tels que Guanyin, Bixia Yuanjun et les déesses des fleurs* ; on prie ensuite pour avoir un fils en mangeant de la nourriture perçue comme pouvant encourager une grossesse ( des oeufs peints en rouge, de la laitue et du taro) ; enfin, on prie pour avoir un fils en distribuant des objets tels qu'une lanterne, une poupée d'argile, un bol Qilin* qui représentent de bons présages pour l'obtention d'un fils.

La protection du foetus est effectuée dans l'espoir d'assurer la sécurité de la mère et du foetus durant la grossesse. Par conséquent, la priorité est habituellement donnée au régime de la femme enceinte ainsi qu'à l'éducation prénatale. Des denrées nutritives telles que la soupe à la viande, le riz glutineux gras, les légumes et les fruits sont préférées à d'autres qui portent des significations défavorables telles que la viande de lapin, le gingembre et les moineaux, que l'on évite. Pour obtenir de bons effets de l'éducation prénatale, une femme enceinte devrait elle-même s'imprégner d'une bonne attitude et d'un bon état d'esprit, vivre dans une atmosphère paisible et harmonieuse et éviter les mariages, les funérailles, les inaugurations et autres occasions.

Les rites de naissance incluent aussi les "trois matins", le "trentième jour" le "centième jour" et le "test d'appropriation".Les rites de naissance sont l'incarnation de la reconnaissance du peuple pour la reproduction et leur attente favorable de la vie. De nombreuses coutumes impliquées dans ces rites sont l'incarnation de la culture Chinoise traditionnelle.

Les trois matins

"Trois matins" fait référence à la cérémonie de naissance qui se tient le troisième matin après que le bébé soit né.
Des oeufs peints en rouge, de fines nouilles sèches, des gâteaux de graines, et autres aliments sont envoyés par la grand-mère du bébé pour célébrer sa naissance. Plus tard, se déroule une cérémonie du bain donné au bébé, dans laquelle on utilise de l'eau chaude, bouillie avec des plantes médicinales. Dans le même temps, le bébé est béni pour éloigner les mauvais esprits.

Le trentième jour

Le trentième jour après que le bébé soit né, une cérémonie de rasage de la tête a lieu. Elle est relativement solennelle parmi les anciennes cérémonies. Lors de cette cérémonie, la tête du bébé est rasée par un coiffeur à qui les parents donnent ensuite un cadeau. Les cheveux foetaux du bébé seront rangés ou suspendus au chevet du lit.

Le centième jour

Le centième jour après que le bébé soit né, des cérémonies de rencontre de l'oncle maternel et de baptême se tiennent, ce dernier étant le but principal. Des caractères prometteurs comme "gui'er" ( 瑰儿) et "xiang'er" (祥儿), qui signifient respectivement "noble" et "propice", sont populaires .Il est aussi répandu dans certaines régions de choisir des petits noms ou des noms avec un sens d'invocations tels que "toutou" ou "chaton" aussi bien que "Suozhu" (锁住) et "Shuanzhu" (拴住) (qui signifient respectivement fermer et attacher).Il existe aussi une coutume répandue en Chine du Sud consistant à appeler un bébé d'après son poids, comme "sept jin*" (七 住) ou "neuf jin" (九住) (respectivement 3,5kg et 4,5kg).Une coutume Mandchoue consiste aussi à nommer le bébé selon l'âge du "shaikh" (homme âgé et sage). Au cas ou le grand-père , par exemple , a 88 ans à la naissance du bébé, ce dernier s'appellera "quatre-vingt-huit".

Test d'appropriation

Rituels de naissance

Au premier anniversaire de l'enfant, la cérémonie du "test d'appropriation" se tient pour prévoir ses dispositions, ambitions et sa profession dans le futur. Les objets utilisés lors de cette cérémonie incluent un livre, un stylo, des ciseaux, une règle, du pain, une pomme, et une balle en caoutchouc. Si l'enfant empoigne un livre ou un stylo, on pronostique qu'il aimera lire lorsqu'il sera grand. Si c'est une règle ou des ciseaux qui sont saisis, on prédit au bébé qu'il deviendra tailleur. Si c'est de la nourriture, il manquera d'imagination, et si c'est un jouet, il adorera jouer ou faire l'imbécile. Une fois le test terminé, l'hôte donnera un banquet en l'honneur des amis et parents venus offrir des cadeaux et présenter des voeux. Les plats préparés pour le banquet comportent des nouilles de longévité et d'autres aliments signifiant longévité. Les rites de naissance arrivent à leur terme dès que le banquet est terminé.

NOTES

- Bixia Yuanjun : La Princesse des Nuages Bigarrés, qu'on appelle souvent simplement la Sainte Mère, Shengmu, ou Madame la Dame, Nainai niangniang, est généralement considérée comme la fille du Grand Empereur du Pic de l'Est,
Le culte de cette déesse est très populaire dans toute la Chine, où elle est la protectrice des femmes et des enfants : c'est en effet elle qui donne des enfants et en général préside aux accouchements

- Déesses des fleurs : Dans la culture chinoise, chaque mois du calendrier lunaire est considéré comme ayant une fleur le représentant. La fleur associée fleurit durant ce mois en particulier. Chaque fleur, donc chaque mois possède une déesse des fleurs.

- Qilin 麒麟 parfois appelée licorne Chinoise Il est de bon augure et apporte le Rui 瑞 c'est-à-dire "sérénité" ou "prospérité"

- 1 jin est une mesure de masse chinoise équivalant environ à 0,5kg

,
Pour Chine Informations
 
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40 000 fans).
Dernière modification le 03/06/2014