SUIVEZ-NOUS :
S'identifier  |  Créer un compte

Poisson en bois (instrument bouddhiste)

Poisson en bois (instrument bouddhiste)

Le poisson en bois 木鱼 (mù yú) est un instrument à percussion fabriqué dans un bloc de bois sacré ,utilisé à l'origine par les prêtres Bouddhistes pour battre le rythme lorsqu'ils psalmodiaient les textes sacrés.

Il existe deux sortes de "poisson en bois" : l'un est de forme arrondie, avec des écailles sculptées dessus. On dit que les poissons ne ferment pas leurs yeux lorsqu'ils dorment pour rappeler aux moines qui psalmodient qu'ils doivent être concentrés. L'autre, de forme rectangulaire, est suspendu devant la salle des repas d'un temple Bouddhiste. Quand les moines prennent leur petit déjeuner ou leur déjeuner, ils le frappent pour produire un rythme qu'ils appellen t"Bang".

Quant à l'origine du "poisson en bois”, voici une légende intéressante :
Il y a bien longtemps, un Bouddhiste Chinois alla en Inde pour acquérir des textes sacrés. Un jour, sur sa route pour l'Inde, il se trouva bloqué par une rivière en crue. Il n'y avait ni pont ni bateau. A cet instant, un grand poisson traversa la rivière en frétillant. Au milieu de la rivière, le poisson dit au Bouddhiste,"Parce que j'ai commis un crime, j'ai été condamné à vivre dans cette rivière durant de nombreuses années. Maintenant, on m'a dit que vous n'économisiez pas vos efforts pour aller chercher des textes sacrés en Inde. Je viens donc pour vous aider, simplement pour expier mon crime. Je fais une bonne action ! Si vous rencontrez Shakyamuni* (le fondateur du Bouddhisme), demandez Lui, je vous prie, quand je pourrais devenir un "Boddhisattva".
Désireux de traverser la rivière, le Bouddhiste accepta la demande du poisson sans hésitations.
Après avoir passé 17 ans en Inde, il retourna en Chine, emportant les textes sacrés qu'il avait obtenus. Sur le chemin du retour, il arriva près de la rivière précédente, qui était de nouveau en crue. Alors qu'il s'inquiétait, le grand poisson apparut et l'aida de nouveau. Au milieu des flots, il demanda au Bouddhiste : "Vous êtes resté en Inde durant de nombreuses années. Avez-vous demandé à Shakyamuni quand je pourrai devenir un Boddhisattva ?". Le Bouddhiste répondit : "Oh, désolé, j'ai oublié".En entendant cela, le poisson se fâcha. Il se balança afin de faire tomber le Bouddhiste et son livre de textes sacrés dans l'eau. Un pêcheur qui passait tout près aida le Bouddhiste à sortir de l'eau, mais malheureusement, les livres sacrés furent éparpillés par les flots.
Le Bouddhiste arriva chez lui très en colère. Il se dit "C'est ce poisson qui a gâché mes 17 ans d'efforts".Il avait alors une statue de tête de poisson sculptée dans du bois,"un poisson en bois".Quand il se rappela ses malheurs, il frappa le poisson en bois avec un marteau, en bois lui aussi. A sa surprise, chaque fois qu'il frappait le "poisson en bois", celui-ci ouvrait la bouche et vomissait un caractère. Cela le rendait si heureux que s'il en avait le temps, il battait toujours le "poisson en bois". Quelques années plus tard, il avait obtenu, de la bouche du"poisson en bois", ce qu'il avait perdu dans l'eau.

NOTES

Siddhārtha Gautama (sanscrit ; pāli : Siddhattha Gotama) dit Shākyamuni "sage des Śākyas" ou le Bouddha "l'Éveillé", était un chef spirituel qui vécut au VIe ou au Ve siècle av. J.-C., fondateur historique d'une communauté de moines errants qui donnera naissance au bouddhisme.
Tous les courants bouddhistes le considèrent comme le "Bouddha pur et parfait" (samyaksambuddhā) de notre ère, qui non seulement a atteint l'éveil, mais était capable de"mettre en branle la roue de la loi" et de propager l'enseignement bouddhiste dans le monde.

,
Pour Chine Informations
 
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40 000 fans).
Dernière modification le 29/03/2010