Monnaie dans la Chine ancienne

Monnaie dans la Chine ancienneEn Chine, on utilisait des monnaies de cuivre aux environs du premier millénaire avant notre ère. Ces monnaies de cuivre étaient percées en leur centre d'un trou carré, permettant de les enfiler sur des baguettes, par paquet de mille.

Les pièces en bronze (sapèques) firent leur apparition dès le VIIème siècle avant JC et connurent leur apogée sous les Tang, Sous les dynasties des Tang (618-907) et des Song 960-1279) en particulier, on battait chaque année de quelques cents millions à plus d'un de pièces de monnaie en bronze, bien que le cuivre resta la monnaie de base car le bronze était encombrant. On utilisait aussi d'autres pièces, telles que la pièce en fer et la pièce en plomb.

La pénurie de cuivre sous la dynastie des Song (960-1280) incita à la création de monnaie papier, que l'on appelait « monnaie volante » (fei-qian). Cette monnaie était convertible en sel ou en espèce. On continua cependant a employer la monnaie de cuivre pour des sommes moins importantes.

La monnaie d'argent existait sous forme de lingots de tailles variés et avec de fines rayures, d'où leur nom de si-si (fil ténu). Les lingots d'argents pouvaient peser de 1 à 100 onces. Sous les Ming (1368-1644), les pièces d'argent connurent un essor important, signe du retour au faste de la période et la monnaie papier fut discréditée (mais ne disparue jamais totalement). Cependant cette monnaie d'argent restait utilisée que pour les échanges importants, et non pour le quotidien.

Cette monnaie ancienne est aujourd'hui conservée comme patrimoine national de la Chine et est exposée principalement dans les musées chinois.

,
Pour Chine Informations
 
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40 000 fans).
Dernière modification le 09/04/2014