Massacre de Nankin (Nanjing)

Massacre de Nankin (Nanjing)

Le massacre de Nankin a commencé le 13 décembre 1937. Pendant six semaines, plus de 300 000 chinois ont été victimes de sévices perpétrés par l'armée japonaise.

L'armée japonaise occupa la ville de Nankin le 13 décembre 1937 .On a cruellement massacré beaucoup de nos compatriotes civils pendant six semaines. La plupart des victimes étaient des ouvriers , des marchands ,des citadins ordinaires ou des paysans .Une partie d'entre eux était des soldats chinois ayant abandonné les armes ou des policiers .

Ce massacre a eu lieu non seulement dans les maisons particulières et les boutiques, mais aussi dans les monastères ou autres places philanthropiques. Les bonzes, les bonzesses et les musulmans en ont également été victimes. Ce massacre prit la forme de fusillades collectives ou alors on ensevelissait les gens vivants. Les envahisseurs mitraillèrent des dizaines de milliers d'hommes, avec leurs fusils à baïonnettes, puis ils brûlèrent les cadavres pour détruire les preuves.

Ce massacre a été perpétré par l'armée japonaise tout comme les saccages, les incendies et les viols .Un tiers des bâtiments et de la fortune de Nankin a été réduit en cendre. Selon les conclusions du tribunal national d'après guerre, pendant cette période, 20 000 viols ont été commis. De petites filles d'une dizaine d'années aux femmes d'une soixante dizaines d'années, les nankinoises subirent les déshonneurs de l'amputation des seins ou du ventre.

Pendant ce massacre, le sang coulait partout à terre et une épaisse fumée assombrissait le ciel. Les cadavres se sont entassés dans les rues de la ville. Dans la plaine, les morts, trop nombreux, ne pouvaient pas tous être
enterrés.

Des corps flottaient dans le Yangtsé. Selon les estimations, plus de 190 000 personnes ont été massacrées. Au total, plus de 300 000 compatriotes ont été victimes de violences.

Pendant que la ville chinoise traversait cette épreuve sanguinaire, beaucoup de précieux objets culturels chinois ont été pillés. D'après les enquêtes, après avoir occupé la ville de Nankin, les agresseurs japonais ont envoyé 330 agents secrets, 367 soldats et 830 coolies pour voler le patrimoine de Nankin. En mars 1938, 880 000 livres et documents ont été emmenés par camions entiers. La plus grande bibliothèque du Japon s'est enrichie de plus de 850 ouvrages.

Maintenant, à Nankin, a été érigé un mémorial du massacre à la mémoire de cette sombre époque.

La Rédaction

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40.000 fans).
Dernière modification le 04/12/2010