SUIVEZ-NOUS :
S'identifier  |  Créer un compte

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing 蒋山青 est un peintre chinois contemporain.

Biographie

Jiang Shanqing qui est aussi communément appelé Jiang Qishao, a vu le jour en 1961 dans la ville de Haining, au sein de la province de Zheijiang Pinghu en Chine. Il a été à la fois membre de l'association des artistes chinois et de la société des graveurs de sceau de  Xilin se situant à Paris. En 1983, il a étudié l'art auprès du maître Qian Juntao, qui l'a initié dans le domaine de l'art de la calligraphie, de la peinture, du découpage, de l'imprimerie, et de la littérature. Ses œuvres composées de calligraphie, de peinture et de travaux de découpe datant de cette époque ont par ailleurs été exposés lors de l'exposition des échanges d'amitié sino-japonaise. Mais également lors de l'exposition d'Art Oriental à Cologne en Allemagne, lors de l'exposition Recueil des beaux-arts en Asie et lors de l'exposition globale d'Art chinois à San Francisco de l'Amérique, en 1988.

En 1995, il participe à l'Exposition des Albums de peintures à Shanghai, et à l'exposition d'œuvres pour le 100ème anniversaire de la Xiling Press. Il expose en 1997 notamment à l'école de peinture de Shanghai de Chine au Vietnam et aussi pour les Communications de la Culture et de l'Art dans le monde entier à Macao.  En 2003, il est présent à la Foire d'Art de Shanghai et de Guangzhou. Et il expose en solo pour le 5e anniversaire du retour de Macao et à la Foire d'Art de Xihu, en 2004.

De 2005 à 2009, Jiang Shanqing réalise une série de grandes peintures sur le thème Etang de jardin, il s'est servi de sa peinture pour capturer l'essence de la nature. Il a dessiné chaque feuille de lotus à l'encre, et joue d'une couleur tout en noir et en nuance de gris afin de mettre en évidence une concentration différente. La forme de la feuille est faite sans compromis à l'aide d'une brosse à la fois structuré, complexe et clair très visible à travers les énormes feuilles dont les nervures sont bien visibles. Les petites feuilles qui sont quant à elles colorées sur les branches des arbres, permettent de mettre en évidence les bords ciselés de la plante. Tout le savoir faire de Jiang Shanqing réside dans le fait d'obtenir une errance de l'encre sur le papier qui arrive à créer différentes nuances de tâches d'encre. Il s'agit en fait d'une technique célèbre qui a été développée au départ par l'artiste Zhang Daqian qui s'associa plus tard avec Jiang Shanqing dans la réalisation de peintures gigantesques de lotus obtenu par la saturation de couleurs. Le lotus qui a une signification particulière dans la culture chinoise considéré comme une fleur riche et élégante. 

Un autre ouvrage, avec des pointillés larmoyants de couleur verte vigne. Et dans deux autres œuvres, il rend la géométrie d'une ligne avec la forme architecturale. Dans ces œuvres, l'auteur est comme habité par une lutte intérieure et une lutte entre rationalité et intuition. Les travaux de Jiang Shanqing sont recouverts de ses pulsions créatives, sa créativité puise dans la l'art traditionnel, et les zones de débordement de la géométrie ordinaire. Cette relation complexe et délicate entre rationalité et intuition est mise à jour par des contours noirs assez lourds, couvert à l'encre grise, noire et rouge. L'écart entre les traits vide de l'espace est  assez ingénieux. À l'aide de gris et autres lignes entrelacées dans les peintures, il fait ressortir une couleur de blanc bien visible.

Il est nommé en tant qu'Envoyé culturel de Beijing par la commission municipale du tourisme de Pékin en 2011. Sollicité en tant que membre du Comité directeur de l'Art pour les olympiques de beaux Arts qui se déroule en 2012 à Londres, il a aussi été nommé «Messager de la Culture et du tourisme de Pékin» par le Beijing Tourism Development Association. Il est d'ailleurs appelé « l'étendard des œuvres contemporaines d'encre et de pinceau » par M. Vincenzo Sanfo, qui est un célèbre conservateur international du salon biennal de Venise et de l'exposition biennal de Beijing, ainsi que Président du Centre culturel italien. Les œuvres de Jiang Shanqing sont considérés « comme parmi les meilleurs de la peinture au pinceau d'aujourd'hui » par M. Iain Robertson, professeur de l'institut des arts de Sotheby's British et directeur de l'école du commerce et de l'art, mais également principal expert de l'étude du marché de l'art, et du marché de l'art contemporain chinois. Les œuvres de Jiang Shanqing sont sollicités par beaucoup de célèbres collectionneurs dans le monde comme Bill Gates, Daisaku Ikeda, et beaucoup d'autres institutions artistiques.

Le prix de vente aux enchères des œuvres de l'artiste contemporain a d'ailleurs été placé à la quatrième place du classement mondial des peintres contemporains chinois traditionnels en 2012. Ses œuvres sont répertoriés dans la liste des artistes contemporains célèbres chinois, le dictionnaire des artistes contemporains chinois, le grand répertoire mondial des artistes chinois, le grand dictionnaire des coupeurs de sceau chinois, la liste des célébrités chinoises dans le domaine de la culture et de l'art, le grand répertoire de la réalisation des artistes chinois, l'Art de la calligraphie et de la peinture chinoise contemporaine, la Grand répertoire des coupeurs de joint du Shanghai moderne et l'Album de la peinture des olympiques des beaux-arts. Il a vécu à Paris en tant que membre de l'organisme de presse chinoise Xiling, mais il a actuellement élu domicile dans la capitale chinoise de Pékin.

La fondation culturelle de Lu Xun, coparrainé par la fondation pour le développement culturel de Beijing, a permis au Musée d'Art de la ville d'accueillir l'exposition des œuvres en encre de chine de Jiang Shanqing qui s'intitule « tradition et modernité – encre de la montagne verte », et qui se déroula le 2 mars 2013 dans la première Galerie. La cérémonie d'ouverture a vu la présence du secteur de la culture et des arts, du milieu des affaires, du milieu financier, des ambassades, des institutions universitaires et autres. Cet événement commencera la tournée européenne que l'artiste a l'intention d'entamer.

Peintures

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

Jiang Shanqing

La Rédaction

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40 000 fans).
Dernière modification le 20/05/2013