Alphabet chinois

Alphabet chinoisOù est l'alphabet chinois alors et pourquoi c'est si difficile de le trouver sur le web? Eh bien, la raison principale est qu'il n'existe pas d'alphabet en Chine. Le mot français "alphabet" dérive des deux premières lettres de l'alphabet grec (alpha et beta), parce que c'étaient les Grecs qui ont adopté ce système d'écriture du Moyen Orient et l'ont transmis, ensemble avec leur culture, au reste de l'Europe.

Les alphabets sont des systèmes phonétiques où les sons individuels d'une langue sont transcrits avec des lettres. Les lettres sont les symboles lesquelles n'ont qu'une valeur phonétique et ne signifient rien en elles même. Les lettres dans un mot doivent être lues ensemble et prononcées soit à haute voix soit mentalement, pour que le concept puisse être compris.

L'écriture chinoise, de l'autre côté, a évolué comme un système où les symboles représentent des concepts. Bien que le son ait un rôle dans la construction d'un caractère, celui-ci représente presque invariablement une valeur sémantique. Les premiers caractères se sont développés de la représentation graphique de certains objets (c'est-à-dire l'image d'un éléphant voulait dire un éléphant) mais très tôt le système est devenu beaucoup plus complexe et la plupart des symboles aujourd'hui n'ont plus de lien direct entre la forme et le sens. Mais, ce qui est commun dans tous les symboles, est qu'ils représentent un concept et non pas un son. Il y a quelques caractères qui représentent un son, mais toujours un son très unique (par exemple: le son de la course des chevaux) lequel ne peut être utilisé pour aucun autre son.

Un des principaux avantages des systèmes alphabétiques est qu'il y a peu de composants à retenir. Le nombre des lettres varient dans les différents alphabets mais en général ne dépasse pas les 50. Dans le cas des scripts chinois, le nombre des symboles est plus élevé. On pense qu'une personne devrait connaître au moins 3000 caractères pour pouvoir comprendre les journaux. Même les petits dictionnaires contiennent au moins 6000 caractères, tandis que les plus gros (Kangxi zidian, Morohashi Daikanwa jiten) peuvent en avoir 40 à 50000. Naturellement, retenir autant de caractères est une tâche impossible même pour la personne la plus instruite. Cependant, en réalité, seulement à peu près 6000 caractères sont essentiels dans l'usage quotidien et les étudiants chinois les apprennent au cours de plusieurs années.

On a conclu qu'à cause du grand nombre de symboles, l'écriture chinoise est inefficace et cela prend trop de temps de l'apprendre. Néanmoins, des études récentes ont démontré que les enfants chinois n'apprennent pas à lire plus lentement que les enfants qui apprennent des langues avec des alphabets. Cela est du au fait que quand les enfants ne connaissent pas un concept, ils ne l'utilisent simplement pas et ils apprennent les caractères pour ce concept que plus tard, quand ils se familiarisent avec lui. Par exemple, si quelqu'un en deuxième classe ne sait pas comment écrire le mot "télécommunication", cela n'entrave pas le développement de ses compétences de lecture en aucune façon. Cela ne le met pas derrière l'enfant occidental non plus, qui pourrait être capable de lire le mot mais ne comprendrait pas le sens. De cette façon, il n'y a pas de raison pour être pessimiste en ce qui concerne l'efficacité du script chinois, puisque les derniers 4000 ans ont prouvé que cela est un système de communication très efficace.

Galambos Imre

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !
google+ facebook twitter twitter plus weibo plus
Suivez nous sur Google+, Facebook (+40 000 fans).
Dernière modification le 10/04/2013