Le président de l'Assemblée nationale chinoise émet une propositionen trois points pour le développement des relations sino-africaines

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Xinhua, le 25/05/2011 00:00

Wu Bangguo, président du Parlement chinois, a émis mercredi une proposition en trois points pour renforcer le partenariat stratégique sino- africain.

M. Wu a émis cette proposition dans un discours devant l'Assemblée nationale d'Afrique du Sud.

Premièrement, la Chine et l'Afrique devraient continuer de se traiter sur un pied d'égalité.

Au cours des cinquante dernières années, les deux parties se sont toujours traitées sur un pied d'égalité et ont montré du respect pour leur souveraineté et intégrité territoriale respectives, et ont choisi le système social et le chemin de développement selon les circonstances domestiques.

Deuxièmement, elles devraient adhérer à une coopération réciproquement bénéfique.

Les économies chinoises et africaines sont hautement complémentaires. L'Afrique est riche en ressources naturelles et humaines et la Chine possède des technologies applicables et une expérience mature.

La Chine compte intensifier les transferts de technologie vers l'Afrique, accroître progressivement son assistance à l'Afrique, optimiser la structure d'assistance en faveur de projets promouvant le bien-être de la population, les échanges humains, la conservation d'énergie et la protection de l'environnement.

Troisièmement, elles devraient continuer de se soutenir.

Alors que le monde se dirige vers la multipolarité et que le système international connaît des changements profonds, les deux parties doivent promouvoir avec vigueur la coopération Sud-Sud et le dialogue Nord-Sud, intensifier la collaboration aux Nations Unies, à l'OMC et au sein des autres forums multilatéraux, participer activement à la réforme de la structure de la gouvernance mondiale et du système financier, et travailler ensemble pour rendre l'ordre économique et politique international plus juste et raisonnable.

Dans son discours, M. Wu a également salué les relations amicales qu'entretiennent la Chine et l'Afrique du Sud.

Ces treize dernières années, la confiance stratégique mutuelle s'est approfondie, la coopération économique et le commerce ont rapidement augmenté, et les échanges culturels et humains se sont intensifiés, a noté M. Wu.

La Chine continuera de travailler avec l'Afrique du Sud pour renforcer la fondation de notre coopération stratégique en accord avec les principes de respect mutuel, d'égalité et de développement commun, enrichir son contenu et créer un meilleur avenir pour le partenariat stratégique global entre la Chine et l'Afrique du Sud, a-t-il souligné.

M. Wu est arrivé mardi au Cap pour une visite officielle en Afrique du Sud sur invitation du président de l'Assemblée nationale sud-africaine, Max Sisulu. L'Afrique du Sud est la troisième étape de la tournée africaine de M. Wu, qui l'a déjà conduit en Namibie et en Angola. Il se rendra également ensuite aux Maldives.

Commenter avec Facebook