Le BRICS soutient la transition politique indépendante des pays du Moyen-Orient (porte-parole chinois)

Les membres du groupe BRICS doivent conjuguer leurs efforts pour aider à apaiser les tensions au Moyen-Orient et soutenir la transition politique et la reconstruction sociale indépendantes des pays de la région, a déclaré vendredi à Beijing le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin.

Il a fait cette remarque lors d'une conférence de presse, suite à la participation du vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhai Jun à une conférence des vice-ministres des Affaires étrangères du BRICS tenue jeudi à Moscou, la capitale russe.

Les pays membres du groupe BRICS ont renforcé leur communication et coordination, maintenu conjointement les principes fondamentaux du droit international et se sont opposés à l'ingérence militaire étrangère dans la région, ce qui est conforme aux intérêts communs des pays du Moyen-Orient et de la communauté internationale, a-t-il indiqué.

"La Chine va déployer des efforts concertés avec la communauté internationale, dont les autres membres du groupe BRICS, afin d'apporter une contribution constructive à la paix, à la stabilité et au développement du Moyen-Orient", a noté le porte-parole chinois.

Les pays membres du groupe BRICS s'opposent à l'ingérence des forces étrangères dans les affaires internes des pays du Moyen-Orient, préconisent un rôle positif du Conseil de sécurité des Nations unies et appellent toutes les parties à observer l'autorisation du Conseil de sécurité, selon le porte-parole chinois.

Le BRICS regroupe le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

Commenter avec Facebook