Congo : réhabilitation d'un barrage fermé depuis près de 15 ans

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Xinhua, le 12/10/2012 00:38

Pour satisfaire le besoin énergétique du pays, le Congo va réhabiliter le barrage hydroélectrique du Djoué, fermé depuis près de 15 ans et qui dispose d'une capacité de 15 megawatts.     

Le gouvernement vient de lancer un appel d'offres pour la rouverture de ce barrage.     

Ce projet qui porte sur trois lots vise entre autres la modernisation des équipements du complexe, notamment les vannes de tête, vannes secteurs et les turbines-alternateurs, en ce qui concerne le premier lot.  

Le deuxième lot concernera les travaux de désensablement de la retenue et du canal de fuite, tandis que le troisième prend en compte les travaux de construction et de réhabilitation d'un bâtiment administratif de type R+1, la reconstruction et l' équipement de trois logements de type F4, la reconstruction de quinze logements de type F3 et l'assainissement du site de la cité ouvrière.  

Au total, huit entreprises ont soumissionnées à cet offre parmi lesquelles les sociétés chinoises Sino Hydro et CMEC pour des coûts allant de 9,9 milliards de FCFA à 26,4 milliards de FCFA, pour le premier lot et de 3,2 milliards de FCFA à 5,3 milliards de FCFA pour le second.     

La réhabilitation et la modernisation de la centrale hydroélectrique du Djoué, à Brazzaville est considérée comme la poursuite de grands travaux d'édification des infrastructures de base enclenchée depuis 2002 par le gouvernement congolais.

Commenter avec Facebook