SUIVEZ-NOUS :
S'identifier  |  Créer un compte

Tunisie-Chine : accord de coopération entre les unions d'écrivains des deux pays

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Fan Weiping, le 24/10/2012 16:41

Un accord de coopération a été signé mercredi à Tunis entre l'Union des écrivains tunisiens et l'Union des écrivains chinois dans le cadre du renforcement des relations culturelles et du rapprochement entre les deux pays en matière de création et de littérature.

L'accord a été signé entre le président de l'Union des écrivains tunisiens Mohamed Bédoui et le vice-président de l'Union des écrivains chinois Dan Zeng, qui conduit une délégation chinoise actuellement en visite en Tunisie.

Partant de la volonté des Unions des écrivains des deux pays frères, ce partenariat vient nourrir la volonté commune de renforcer les traits d'union entre les créateurs tunisiens et chinois qui devraient faire connaître leurs expériences respectives au sein du paysage médiatique et culturel, selon le document officiel de l'accord de coopération.

Les deux parties se sont convenues à mettre en ?uvre un plan d'action à travers lequel chaque Union d'écrivains s'engage à publier des ?uvres créatifs proposés par son partenaire, inciter les universitaires à traiter certains ouvrages des membres des deux unions.

La convention de coopération stipule également que chaque union d'écrivains réserve chaque année une édition de sa plus importante revue littéraire à la publication dans l'autre pays signataire.

D'un autre côté, les deux parties devront encourager les initiatives intéressées par les "comptes de création littéraire" en Tunisie comme en Chine tout en focalisant sur la traduction de certains ouvrages de l'arabe en chinois et réciproquement.

Finalement la convention incite les deux unions d'écrivains à appeler leurs adhérents, membres et compatriotes respectifs, à participer aux activités culturelles organisées dans les deux pays afin de rapprocher davantage les écrivains tunisiens et chinois. Dans ce sens, chaque pays consacrera chaque année une journée pour célébrer et promouvoir la culture du second pays.

"Cet accord de coopération s'inscrit dans le cadre de l'ouverture de l'Union des écrivains tunisiens sur la coopération avec ses homologues arabes, africains, asiatiques et autres, d'autant plus qu'il reflète la dynamique de notre union au sein de l'Union des écrivains arabes qui tiendra son congrès fin 2012 à Bahreïn", a déclaré à l'Agence de presse Xinhua le vice-président de l'Union des écrivains tunisiens, l'écrivain Chamseddine El-Ouni.

"A la tête d'une délégation d'écrivains chinois, notre visite en Tunisie pour signer cette convention avec l'Union des écrivains tunisiens vise à promouvoir notre coopération et notre communication", a indiqué le vice-président de l'Union des écrivains chinois, Dan Zeng.

Rencontré par le correspondant de Xinhua lors de la cérémonie de signature, M. Dan Zeng a précisé que "l'Union des écrivains chinois se situe à Beijing et représente une association de tous les écrivains de la République populaire de Chine". "Cette Union, a-t-il fait savoir, se compose d'une présidente, une dizaine de vice-présidents en plus d'environ 60 commissaires".

"Financée totalement par l'Etat, a-t-il fait savoir, cette union a pour but de faire des coopérations avec les unions du monde entier. Chaque année, environ 20 délégations d'écrivains chinois sont sélectionnées à effectuer des visites à l'étranger". Réciproquement, pas moins de 15 délégations étrangères visitent la Chine par an sur invitation de l'Union des écrivains chinois.

L'Union des écrivains chinois "est toujours étroitement liée aux pays africains", a insisté M. Dan Zeng, rappelant l'aspect historique de cette relation remontant à l'année 1960 date de l'organisation en Chine d'une célèbre conférence entre les écrivains chinois et africains.

D'après son vice-président, l'Union des écrivains chinois compte 9 mille membres en plus de ceux adhérents aux unions provinciales estimés entre 200 et 300 membres, ce qui mène à un total allant de 20 à 30 mille membres sur toute la Chine. Ayant sa propre maison d'édition, l'Union édite 12 revues littéraires en Chine qui portent sur la poésie, les romans, les essais (..).

Sous l'égide de cette Union, une académie littéraire a été lancée portant le nom d'un écrivain chinois de renommée mondiale. "La création chinoise moderne fut illustrée notamment à travers le musée de la littérature contemporaine de la Chine, l'un des plus attractifs sites touristiques de la Chine", a encore souligné M. Dan Zeng.

"La culture et plus précisément la littérature est capable de rapprocher les peuples, concrétiser les valeurs humaines, échanges un savoir-faire littéraire et réussir là où les politiciens ont échoué", a confié à Xinhua le président de l'Union des écrivains tunisiens Mohamed Bédoui.

Félicitant la Chine pour le prix Nobel de Littérature 2012 décerné récemment à l'écrivain chinois Mo Yan, M. Bédoui a indiqué que "tout l'honneur est aux Tunisiens de découvrir l'expérience de cet écrivain, ce qui est de même pour nos homologues chinois".

La signature de cette convention s'est inspirée, selon M. Bédoui, d'une volonté chinoise à se rapprocher de l'Afrique et du monde arabe. En matière de littérature contemporaine, les Tunisiens "n'ont pas encore une idée complète sur la Chine à cause des certains problèmes liés à la langue et aux distances géographiques".

Commenter avec Facebook