Le PNUE salue l'engagement de la Chine-USA à éliminer des chimiquessynthétiques

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Zhou Shaoping1, le 09/06/2013 23:22

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a salué dimanche l'engagement de la Chine et des Etats-Unis à éliminer un groupe de chimiques synthétiques dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

Dans une déclaration publiée à Nairobi, le difrecteur exécutif du PNUE, Achim Steiner, a indiqué que la déclaration faite par le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Barack Obama en ce qui concerne les hydrofluorocarbures (HFC) constitue un chapitre de transformation dans la coopération internationale sur le changement climatique.

La Chine et les Etats-Unis s'accordent de travailler ensemble et avec d'autres pays, à travers les approches multilatérales comprenant l'usage des expertises et les institutions du Protocole de Montréal, pour éliminer la production et la consommation des HFC.

Les HFC, utilisés dans les systèmes de réfrigération, favorisent l'effet de serre et font partie des six principaux gaz à effet de serre inscrits sur la liste du Protocole de Kyoto, s'ils ne détériorent pas la couche d'ozone.

Les émissions des HFC pourraient représenter près de 20% de celles de dioxyde de carbone avant 2050.

M. Steiner a souligné la nécessité de l'engagement de tout le monde pour empêcher la hausse de la température de dépasser deux degrés pendant ce siècle.

"Ce qui ne doit pas négligé est l'urgence de s'attaquer aussi au principal gas à effet de serre, le dioxyde de carbone, dans le cadre des négociations en cours", a-t-il indiqué.

"Avec une variété de signaux récents de plusieurs pays clé, y compris la Chine et les Etats-Unis, celui-ci sur les HFC de la part des deux principales économies est favorablement accueilli, alors le monde avance vers un traité universel de l'ONU sur le changement climatique avant 2015", a affirmé le directeur exécutif du PNUE.

Commenter avec Facebook