Chine : Vingt fonctionnaires sanctionnés suite à une dispute fatale sur les ressources d'une mine de charbon

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Li Ying, le 15/06/2011 00:00

Vingt fonctionnaires ont été sanctionnés suite à une fusillade fatale et une explosion, en novembre dernier, déclenchées par une dispute au sujet des ressources d'une mine de charbon dans la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine, ont annoncé mercredi des fonctionnaires locaux.

Une dispute au sujet des droits miniers a dégénéré en bagarre le 18 novembre 2010 à la mine de Xiaosongdi dans le comté de Luxi, situé dans la préfecture autonome Yi et Hani de Honghe, a indiqué Song Ping, le secrétaire adjoint du Comité des Sciences politiques et du Droit de la préfecture de Honghe.

Wang Jiangfu et Zhang Chunyun, les entrepreneurs des mines de Xiaosongdi et de Yuejin, se seraient disputés après que le puits de l'une des mines s'est effondré dans la mine voisine.

Près de 120 personnes armées de tuyaux d'acier et de couteaux ont été pris en embuscade dans la mine alors que leurs adversaires ont déclenché des explosifs et tiré sur eux. Neuf personnes ont été tuées et 48 blessées. Wang Jianfu aurait tendu l'embuscade.

Wang Jianfu et 37 de ses employés ont été accusés de dix crimes, dont homicide volontaire, détention illégale d'armes à feu et d'explosifs, violences et coups et blessures volontaires.

Zheng Chunyun et 48 de ses employés, responsables d'avoir commencé la bagarre à la mine, ont été accusés de 13 crimes, dont le racket et coups et blessures volontaires.

Ils ont tous été déférés au tribunal pour être jugés, selon Song Ping.

Vingt fonctionnaires impliqués dans cette affaire ont été sanctionnés, a affirmé Xiang Congke, le secrétaire adjoint du Comité de contrôle de la Discipline de la préfecture de Honghe.

Cinq fonctionnaires, dont le chef adjoint du comté de Luxi et le commissaire du Bureau de la sécurité publique du comté ont été démis de leurs fonctions. Quinze autres fonctionnaires, dont des policiers et des responsables de la gestion de l'industrie minière, ont reçu des sanctions disciplinaires ou des avertissements écrits pour manquement au devoir, a t-il précisé.

Commenter avec Facebook