L'APN de Chine examine un protocole d'amendement du Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Song Nan, le 24/08/2011 11:00

Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a examiné mercredi un projet de loi avancé par le Conseil des affaires d'Etat, gouvernement central, concernant la ratification du 3e protocole d'amendement du Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC).

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Cui Tiankai, a été chargé par le Conseil des affaires d'Etat de présenter devant le Comité permanent de l'APN les détails du protocole.

"Le protocole ne vient pas contredire les lois chinoises. Il est conforme à la politique étrangère de la Chine et il est dans l'intérêt du pays de ratifier l'amendement", a-t-il déclaré.

"La ratification du protocole permettra de montrer le soutien politique de la Chine envers l'ASEAN et de promouvoir les relations entre la Chine et l'Union européenne", a indiqué M. Cui.

Le TAC, signé en février 1976, est l'un des documents politiques fondamentaux de l'ASEAN.

Ce troisième amendement vise à ouvrir la voie à l'adhésion de l'UE au traité.

Le Comité permanent de l'APN a approuvé l'adhésion de la Chine au TAC et aux deux précédents protocoles d'amendement au traité en 2003.

Un total de neuf pays, dont Singapour, la France et la Malaisie, ont ratifié ce 3e protocole d'amendement.

En accord avec la Loi fondamentale des Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, le 3e protocole d'amendement du TAC en Asie du Sud-Est devrait également s'appliquer à Hong Kong et Macao, a précisé M. Cui.

Commenter avec Facebook