SUIVEZ-NOUS :
S'identifier  |  Créer un compte

La FAO et la Coupe asiatique de foot organiseront des matchs contre la faim

© Chine Nouvelle (Xinhua), le 05/01/2011 18:03

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la Confédération de football asiatique (CFA) vont organiser une série de trois matchs de football consacrés à la lutte contre la faim à l'occasion de la Coupe asiatique de football qui se déroulera à Doha, au Qatar.

« La journée de matchs contre la faim sera organisée afin de permettre aux joueurs et aux supporters de transmettre un message s'appuyant sur le pouvoir du football et de lancer un appel à tous les pays, à tous les dirigeants et à tous les peuples de bonne volonté pour qu'ils joignent leurs efforts, mobilisent les ressources et nous aident à promouvoir le droit le plus élémentaire, celui de se nourrir », a déclaré Saad Aied Al-Otaibi, représentant régional de la FAO pour le Proche-Orient.

Le premier match qui sera dédié à la lutte contre la faim sera le match d'ouverture de la Coupe asiatique de football. Il se jouera le 7 janvier 2010 et opposera le Qatar à l'Ouzbékistan. Deux matchs successifs joués par le Qatar seront également dédiés à la campagne de football asiatique contre la faim.

La campagne de solidarité du football asiatique contre la faim exhorte les supporters du ballon rond à signer, sur le site Web de la FAO, une pétition en ligne invitant les gouvernements à accorder la priorité à l'élimination de la faim et à mobiliser des dons pour les projets FAO/TeleFood de production vivrière au niveau communautaire. Cette campagne intitulée « Un milliard d'affamés » (1billionhungry), est une initiative d'information et de sensibilisation de la FAO et de ses partenaires qui a déjà recueilli plus de 3,2 millions de signatures.

Cette journée de matchs de football sera la concrétisation d'un accord de partenariat passé le 18 mai 2010 à Kuala Lumpur, en Malaisie entre la CFA et la FAO lors d'une réunion conjointe du Comité de responsabilité sociale de la CFA et de la FAO.

Commenter avec Facebook